Des milliers de vies sauvees sur les routes

Des milliers de vies sauvees sur les routesDes milliers de vies sauvees sur les routes. Ce barrage intelligent et très sûr a été inventé par la société «ETI CO LTD» de Corée du Sud, sous le nom Road Roller System (le système de rouleaux routiers).
Il se compose de tubes en acier de qualité d’une hauteur de 96 cm, sur lesquelles est fixée une protection plastique, tournant autour de son axe, sur une hauteur 40 cm, dans un motif réfléchissant orange ou jaune brillant. L’accident de cette barrière montre que la plus grande partie de la force de l’impact est absorbée sans causer de graves dommages au véhicule. Et à cause de la rotation des roues, la voiture perd d’abord son inertie, puis ensuite modifie sa trajectoire : le mouvement de l’accident a toujours été conduit vers la fin du virage et le retour à la route.

 

En conséquence, cette protection empêche la voiture de retourner sur elle-même. de rebondir, et d’éviter les blessures humaines et la mort. En outre, cela cause beaucoup moins de dégâts au vehicule, sans plier l’habitacle et évite au véhicule de faire des tonneaux.

Les glissières de sécurité sont surtout utilisées :

  • comme délimitation du « refuge » ou « terre-plein » central sur les routes à double chaussées ;
  • comme protection sur les ponts, échangeurs et leurs accès ;
  • sur les routes de montagne (pente, verglas, virages, lacets) ;
  • en bordure d’autoroute et de voie rapide à cause de la vitesse élevée des véhicules.

On trouve des glissières de sécurité sur les circuits automobiles où le type métallique est souvent appelé « Armco » du nom de la compagnie américaine qui les fabriquait. Elles sont le plus souvent en béton dans le cas des circuits ovales et le long des lignes de stands.

Les premières barrières de sécurité routières ont été conçues pour les véhicules à quatre roues ou plus. Les poteaux espacés qui les soutiennent constituent un danger mortel pour les motards2. En effet, lors d’un accident, le motard peut glisser au sol sur des dizaines de mètres selon sa vitesse, au risque de heurter violemment un poteau. Pour les anciennes glissières, la solution est d’ajouter un second rang de rail au niveau du sol

Des milliers de vies sauvees sur les routes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.